bandeau_mcp.gif '; } ?>
function clignotement(){ if (document.getElementById("MonElement").style.display=="block") document.getElementById("MonElement").style.display="none"; else document.getElementById("MonElement").style.display="block"; } // mise en place de l appel r�gulier de la fonction toutes les 0.5 secondes setInterval("clignotement()", 700); */ //$testbandeau = isset($_GET['test']) ? $_GET['test'] : '0'; //if($testbandeau=='bandeau') // /* */ /* */ echo '

'; // else // echo '

LA NOUVELLE CANTINE OUVRE SES PORTES: DESSERTS A VOLONTE

'; ?>
mon père ce héros
davidstr (3)


Davère-aistéire
manu (2)


contexte : L'étreinte.
manu (1)


Psychose
Maya de Luna (12)


Assumer
dibp (5)


Vendez vous... vous êtes cernés.
manu (16)


A la limite
davidstr (2)


La vie inversée de John
maniaxmemori (5)


Anti-manuel du petit terroriste.
manu (1)


Rituel expiatoire compulsif
manu (2)


Exercise à contraintes
davidstr (6)


Chroniques d'une liberté conditionnelle
manu (1)


A mort à mort
manu (8)


au fil de mes mots
davidstr (2)


Le ministère de la salubrité lubrique
manu (4)


les mots là
davidstr (2)


The Dead Poney
dibp (2)


Lettre d'amour empreinte de lyrisme et de poésie.
manu (7)


Ecrire des choses incompréhenssibles
davidstr (8)


Dictons impopulaires (inventés ou non)
manu (1)


Et ta mère
manu (3)


le monde du travail
manu (9)


Docu animalier : La vie du DOPI
jackf (3)


HAM-G-DALAEM
(2)


Engager moi
davidstr (1)


T'as vu qui je suis
davidstr (14)


Initials
davidstr (6)


J'écrirais
davidstr (2)


Métamorphose
dibp (3)


cadavre(s) exquis (Mon Cadavre Participatif)
manu (1)


Vos gazons seront nets et propres
Pola.k (10)


PressePipole
jackf (11)


Le croqueur
davidstr (1)


Par la force des choses
davidstr (4)


Alexandrins ONLY
manu (3)


Le parloir.
manu (3)



davidstr (1)


pas très loin
davidstr (3)


Banlieue.
manu (4)


Et de droite vous êtes
davidstr (1)


Quelques mots en vrac
davidstr (3)


Maternité
Brain Damage (11)


Kiev. 1979
manu (5)


Les globules
davidstr (2)


Lorsque les stylos.
manu (3)


les ogm
davidstr (1)


Le monolithe
davidstr (5)


Poupées gigognes
davidstr (1)


Sans nom
manu (4)


Le rêve
davidstr (3)


Livre blanc contre les entraves aux spectacles amateurs
Siegfried Gautier (1)


Bouddha au frigo.
manu (2)


Carte post-hâle
manu (4)


Pas de surprise
tourbillons73 (1)


Le Bestiaire MCP
Pola.k (6)


Sans nom
jackf (11)


histoire de la philosophie en 5 minutes au café ce matin
danah (4)


la philosophie de Plotin en 5 minutes en attendant un pote
danah (3)


une tite chanson pour thierry
Pola.k (4)


A la recherche de pouyou...
aisyk (4)


OufMag : Créer .... en 10 leçons.
DomNukem (1)


Bordélique
francois35420 (5)


Slip des bois
Alexis (1)


Jadis le
MataJanka (21)


Mireille Dumoins speakerine chez Ma Compil Plaisante
jackf (5)


Ma ville
Spleen (5)


un jour
tbls (7)


Sans nom
manu (1)


Demain j'arrête.
manu (3)


#include <iostream.h>
manu (8)


Sans nom
MataJanka (2)


Trop rêvé
Maya de Luna (3)


sam
bibifricotin (2)


Naissance.2
lonah (1)


Ces jours de peine
Maya de Luna (3)


My secret garden is already a big mess (yes indeed)
Pola.k (1)


AIDE

Dernières participations

#include <iostream.h>

Orgie proposée par: manu (199)

Samedi 7 Fevrier 2h.

Phil était avachi dans son fauteuil en sky depuis un moment, la tête indubitablement recroquevillée dans sa paire de pognes, imbibées d'une odeur de tabac froid, tenace, qu'il ne sentait pourtant presque plus.

"Ca c'est le lot du fumeur de gitane mon p'tit gars" lui tint un ersartz de Gainsbourg dans une apparition télévisée dédiée et privilégiée.

Cette voix venue de nul part recommençait à chapauter ses moindres faits et gestes, mais surtout ses pensées. Ca le genait profondément d'autant plus qu'elle apparaissait assez décalée et hors de propos dans ces moments assez graves pour lui.

-Ta gueule... Ta gueule !!

La voix s'arreta net.

 

La pendule avançait, il fallait s'y remettre se dit-il. Arreter de penser et avancer.

Ses doigts recommencèrent à tapoter sur le clavier virtuel de son mini-ordinateur Toshiba, en quête d'une routine simple et efficace pour résoudre le dernier problème algorithmique commandé par son superieur hierarchique, Monsieur Kadayaki. Le but de la manoeuvre : reprogrammer le suivi des yeux du robot Galix2, faire que cet enchevetrement de puces électroniques et de plaques de métal puisse s'ameliorer dans le décryptage de n'importe quel élément d'un scène pour en déduire des règles générales appropriées, et faire ainsi progresser le sens de la déduction du robot en tenant compte d'un maximum d'éléments visuels.

Phil n'etait qu'un pion dans l'entreprise. Quelques petites taches succintes lui étaient commandées par ci par la  dans l'amelioration des fonctions de Galix2. Il incarnait la nouvelle forme de travail à la chaine du milieu du 21ème siècle.

 

cout << "Phil était avachi dans son fauteuil en sky...." << endl;
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 2 | -

Participation de tbls (200)

Samedi 27 juillet 14h.

Phil était avachi dans son canapé en sky depuis un moment, le membre indubitablement recroquevillé dans sa paire de pognes, imbibé d'une odeur de semence froide, tenace, qu'il ne sentait pourtant presque plus.

"Ca c'est le lot du mateur de videos mon p'tit gars" lui tint un ersartz de Sifredi dans une apparition télévisée dédiée et privilégiée.

Cette voix venue de nul part recommençait à chapauter ses moindres faits et gestes, mais surtout ses pensées. Ca le genait profondément d'autant plus qu'elle apparaissait assez décalée et hors de propos dans ces moments assez graves pour lui.

-Ta gueule... Ta gueule !!

La voix s'arreta net.

 

La pendule avançait, il fallait s'y remettre se dit-il. Arreter de penser et progresser.

Ses doigts recommencèrent à tapoter sur le clavier virtuel de son mini-ordinateur Toshiba, en quête d'une routine simple et efficace pour résoudre le dernier problème algorithmique commandé par son superieur hierarchique, Monsieur Kadayaki. Le but de la manoeuvre : reprogrammer le suivi des yeux du robot Galix2, faire que cet enchevetrement de puces électroniques et de plaques de métal puisse s'ameliorer dans le décryptage de n'importe quel corps de femme pour en déduire des règles générales appropriées, et faire ainsi progresser le sens de la déduction du robot en tenant compte d'un maximum d'éléments visuels.

Phil n'etait qu'un pion dans l'entreprise. Quelques petites taches succintes lui étaient commandées par ci par la dans l'amelioration des fonctions de Galix2. Il incarnait la nouvelle forme de travail à la chaine du milieu du 21ème siècle.

 

Genèse:solcarlus(199) ->tbls(200)
Participations suspendues Réactions (5): VOIR/REAGIR

Participation de dogbreath (231)

Samedi 7 Fevrier 2h.

Phil était avachi dans son fauteuil en sky depuis un moment, la tête indubitablement recroquevillée dans sa paire de pognes, imbibées d'une odeur de tabac froid, tenace, qu'il ne sentait pourtant presque plus.

"Ca c'est le lot du fumeur de gitane mon p'tit gars" lui tint un ersartz de Gainsbourg dans une apparition télévisée dédiée et privilégiée.

Cette voix venue de nul part recommençait à chapauter ses moindres faits et gestes, mais surtout ses pensées. Ca le genait profondément d'autant plus qu'elle apparaissait assez décalée et hors de propos dans ces moments assez graves pour lui.

-Ta gueule... Ta gueule !!

La voix s'arreta net.

 

La pendule avançait, il fallait s'y remettre se dit-il. Arreter de penser et avancer.

Ses doigts recommencèrent à tapoter sur le clavier virtuel de son mini-ordinateur Toshiba, en quête d'une routine simple et efficace pour résoudre le dernier problème algorithmique commandé par son superieur hierarchique, Monsieur Kadayaki. Le but de la manoeuvre : reprogrammer le suivi des yeux du robot Galix2, faire que cet enchevetrement de puces électroniques et de plaques de métal puisse s'ameliorer dans le décryptage de n'importe quel élément d'un scène pour en déduire des règles générales appropriées, et faire ainsi progresser le sens de la déduction du robot en tenant compte d'un maximum d'éléments visuels.

Phil n'etait qu'un pion dans l'entreprise. Quelques petites taches succintes lui étaient commandées par ci par la dans l'amelioration des fonctions de Galix2. Il incarnait la nouvelle forme de travail à la chaine du milieu du 21ème siècle.

 

Deux de tension. Deux neurones. Deux glaçons dans n'importe quel alcool pourvu qu'il soit fort. Rien à voir avec le moral, plutôt une grosse envie de ne rien foutre. Surtout ne pas penser à la question: ''à quoi servira Pouyou?''.
Pouyou, Pouyou alias Galix2. Quel avenir pour Pouyou? Dans quel but? Pourquoi développer une machine aussi perfectionnée dans le plus grand secret?
Phil ne connaissait aucun de ses collaborateurs. C'était la règle. Chacun accomplissait une tâche bien précise. Aucun contact.

Phil imaginait souvent les raisons de ce silence. Les mois passaient et sa conscience perdait patience. Il connaissait pourtant par coeur les instructions du bureau des motivations: arrêter de penser et avancer.

L'écran de transmission restait figé sur la dernière commande de la Chrysalide. Voilà plus d'une heure que le message de Monsieur Kadayaky éclairait la pièce.

 

Genèse:solcarlus(199) ->dogbreath(231)
pour une 1ere participation, j'ai voulu inviter un ami poilu.
Participations suspendues Réactions (11): VOIR/REAGIR

- | RANG 3 | -

Participation de morgan.rtz (206)

One day, or the day after,


>awake

aWake v36564.213

Performing prestart system checks...

...

Power Selection ... Normal

Battery status ... Checked

Bus Tie ... Tied

Voltage ... Checked

Circuit Breakers ... In

Generator Switches ... On

Start Selector Switch ... Auto Start

Transfer Pumps ... Off

Boost Pumps ... Off

Inverters ... Off

Temperature Controller ... Auto

Oxygen System ... Tested/Reset

 

Performing autostart procedure...

Boost Pump ... On

Hydraulic Pressure ... Checked

Pressurization ... Checked

Temperature ... Checked

Radar ...On

Anticollision ... On

 

...awaking

...

...

...

*** brain.device failure

*** error 103 : not enough memory to awake

>

Genèse:solcarlus(199) ->tbls(200) ->morgan.rtz(206)
Peut etre demain alors...
Participations suspendues Réactions (2): VOIR/REAGIR

Participation de Pola.k (238)

Samedi 27 juillet 14h.


Là, c'est Phil, vautré entre le bord du coma et le fond d'un canapé en sky sauvage, la queue dans les pognes, et l'odeur qui va avec, limite-rance, tenace, le genre de parfum qui réveillerait un mort.
Phil est pas mort, il est juste habitué.

"- Eh oui ma poule, ça, c'est le lot du fumeur de hakik !" lui balance un sous-Coluche dans une apparition télévisée dédiée et entièrement personnalisée.
"- Euuh. je vous demande pardon, intervient Siffredi en voix-off, ça, c'est pas du belge, parole de connaisseur !"
"- de quoi j'me mèle ?" lui répond la doublure-lumière…

Putain ces voix ! Chaque fois que Phil a besoin de zenitude, faut qu'elles reviennent bruyamment se disputer la garde du petit, en commentant ses moindres faits et gestes…
"- Vos gueules... VOS GUEULES !!"
… Break instantané, les voix sont de garage.
Bon, ben c'est pas tout ça, mais va falloir s'y remettre, se dit Phil, prouvant par là même qu'il lui reste un minimum de clairvoyance. Avancer. Arreter de penser et progresser.

Vous avez dit motivé ? Immédiatement, ses doigts s'activent nerveux et sans erreur sur le clavier de son mini-Toshiba, et ça, c'est un exploit que peuvent seuls apprécier ceux qui ont un jour tenté l'expérience du pianotage en mode slim-humide dans les mains. La motivation de Phil, c'est la quête d'une routine simple et efficace pour résoudre le dernier problème algorithmique commandé par son superieur hierarchique, Monsieur Kadayaki, que les gars de la compta, de sacrés boute-en-train, surnomment couramment Kayak (Fred Merzon, du sous-département comptabilité-fournitures de bureau,est même allé jusqu'à l'affubler en public du surnom de KJTV, comme dans 'Kayak Jaune, Tunique Verte')

Phil n'est qu'un pion dans l'entreprise. Il incarne à merveille l'insignifiance intrinsèque et l'interchangeabilité de cette nouvelle forme de travailleurs à la chaîne typique du milieu du 21ème siècle. Son job se limite la plupart du temps à de petites taches succintes par-ci par-là, béta-tests, débuggages et, les jours fastes, petites améliorations non structurelles.
Mais là, c'est un jour faste qui dure depuis une semaine, : depuis qu'il a été expressément désigné par Kadayaki, tombé tout soudain en dépression grave (version officielle), pour reprogrammer le suivi des yeux du robot Galix2.
Cette subite promotion dans le cénacle fermé de ceux qui pourraient côtoyer les gens qui compteront peut-être un jour n'est pas dûe au hasard : tous les lieutenants directs de Kadayaki, que la compta et le département juridique appelent 'les rameurs du Kayak', sauf Fred Merzon, toujours différent, qui les surnomme 'les jockeys', sans être toutefois lui-même bien sûr de savoir si c'est drôle, bref, tous ceux qui participaient avec Kadayaki au projet Galix sont également tombés malade, dans la même semaine.

Pas la peine non plus pour Phil de rêver à la gloire : il ne s'agit finalement que de faire en sorte que cet enchevètrement de puces électroniques et de plaques de métal améliore sa apacité à décrypter n'importe quel corps de femme, en déduise les règles générales appropriées, et augmente de façon significative la justesse de son sens de la déduction relative aux données exclusivement visuelles.
En maillon de chaîne perfectionniste, ça fait donc sept jours que Phil ethnographie, calibre, classe et code très consciencieusement les 722.912 hologrammes de femmes nues que Monsieur Kadayaki avait, avec ses lieutenants, commencé à sélectionner pour constituer les échantillons de référence.

D'où, évidemment, l'apparition rapide de ces crises aigües et chroniques de branlette qui, si elles n'ont rien en soi d'inquiétant, enfoncent Phil, chaque jour un peu plus épuisé, dans les profondeurs du septième sky. Sauvage.


----

564.236ème hologramme. Phil lance le fichier, et entame la description minutieuse de son contenu. La silhouette apparaît dans une brume de pixels soyeux.
Eh merde… Phil se dit qu'il commence à délirer sévère : depuis quand les pixels sont ils soyeux ? Il efface cette phrase ridicule, puis réfléchit, sourit, décide à tout hasard de créer un sous-dossier qu'il nomme "données subjectives", et y enregistre la phrase rescucitée.
Et ça, si vous voulez mon avis, ça s'appelle un coup de génie.

Genèse:solcarlus(199) ->tbls(200) ->Pola.k(238)
et non, et non, cette orgie elle est pas morte...
Participations suspendues Réactions (7): VOIR/REAGIR

Participation de manu (271)

Samedi 7 Fevrier 2h.

Phil était avachi dans son fauteuil en sky depuis un moment, la tête indubitablement recroquevillée dans sa paire de pognes, imbibées d'une odeur de tabac froid, tenace, qu'il ne sentait pourtant presque plus.

"Ca c'est le lot du fumeur de gitane mon p'tit gars" lui tint un ersartz de Gainsbourg dans une apparition télévisée dédiée et privilégiée.

Cette voix venue de nul part recommençait à chapauter ses moindres faits et gestes, mais surtout ses pensées. Ca le genait profondément d'autant plus qu'elle apparaissait assez décalée et hors de propos dans ces moments assez graves pour lui.

-Ta gueule... Ta gueule !!

La voix s'arreta net.

 

La pendule avançait, il fallait s'y remettre se dit-il. Arreter de penser et avancer.

Ses doigts recommencèrent à tapoter sur le clavier virtuel de son mini-ordinateur Toshiba, en quête d'une routine simple et efficace pour résoudre le dernier problème algorithmique commandé par son superieur hierarchique, Monsieur Kadayaki. Le but de la manoeuvre : reprogrammer le suivi des yeux du robot Galix2, faire que cet enchevetrement de puces électroniques et de plaques de métal puisse s'ameliorer dans le décryptage de n'importe quel élément d'un scène pour en déduire des règles générales appropriées, et faire ainsi progresser le sens de la déduction du robot en tenant compte d'un maximum d'éléments visuels.

Phil n'etait qu'un pion dans l'entreprise. Quelques petites taches succintes lui étaient commandées par ci par la dans l'amelioration des fonctions de Galix2. Il incarnait la nouvelle forme de travail à la chaine du milieu du 21ème siècle.

 

Deux de tension. Deux neurones. Deux glaçons dans n'importe quel alcool pourvu qu'il soit fort. Rien à voir avec le moral, plutôt une grosse envie de ne rien foutre. Surtout ne pas penser à la question: ''à quoi servira Pouyou?''.
Pouyou, Pouyou alias Galix2. Quel avenir pour Pouyou? Dans quel but? Pourquoi développer une machine aussi perfectionnée dans le plus grand secret?
Phil ne connaissait aucun de ses collaborateurs. C'était la règle. Chacun accomplissait une tâche bien précise. Aucun contact.

Phil imaginait souvent les raisons de ce silence. Les mois passaient et sa conscience perdait patience. Il connaissait pourtant par coeur les instructions du bureau des motivations: arrêter de penser et avancer.

L'écran de transmission restait figé sur la dernière commande de la Chrysalide. Voilà plus d'une heure que le message de Monsieur Kadayaky éclairait la pièce.

Phil avait fini par trouver un fond de vodka dans son armoire 'pharmaceutique'.

La brigade des produits actifs neuronaux laissait encore passer pas mal de choses à New-Los Angeles. La vodka se mimait bien en eau minérale dans une bouteille de Volvic reconstituée.
La première gorgée fut une délivrance pour le moral de Phil mais l'effet white-spirit de la liqueur lui brulait l'estomac.
Aie. Reprise de souffle puis soulagement.

Une bonne claque se dit Phil : je vais torcher ces routines en quelques heures.
#   void EncryptConfigFile()
#         {
#             if (appSetting != null)
#             {
#                 if (!appSetting.SectionInformation.IsProtected)
#                 {
#                     if (!appSetting.ElementInformation.IsLocked)
#                     {
#                         // Protect the section.
#                         appSetting.SectionInformation.ProtectSection(provider);
#  
#                         appSetting.SectionInformation.ForceSave = true;
#                         config.Save(ConfigurationSaveMode.Full);
#  
#                         MessageBox.Show("Section "+appSetting.SectionInformation.Name+"

is now protected by "+appSetting.SectionInformation.ProtectionProvider.Name);

Whaouh... Phil se mutait en secrétaire de direction.  Ses doigts agiles compulsaient rapidement sur le clavier.
L'oeil de Pouyou se mit à bouger. Il suivait l'os virtuel qui dérivait lentement sur l'ecran .
Phil semblait satisfait, la routine étant plutôt efficace.
Il pris une deuxième gorgée de Vodka. Une grosse cette fois ci.
Toujours le même effet, le white-spirit en moins.


# void DecryptConfigFile()
#         {
#             if (appSetting != null)
#             {
#                 if (appSetting.SectionInformation.IsProtected)
#                 {
#                     if (!appSetting.ElementInformation.IsLocked)
#                     {
#                         // Unprotect the section.
#                         appSetting.SectionInformation.UnprotectSection();
#  
#                         appSetting.SectionInformation.ForceSave = true;
#                         config.Save(ConfigurationSaveMode.Full);

Phil jeta machinalement un oeil sur les diodes de son routeur.
La diode rouge clignotait. Des données sortaient de sa machine.
Kadayaky enregistrait en temps réel l'avancement du programme.

Phil s'arrêta un instant, sentant une présence derrière lui. Une femme à l'allure swelte se tenait debout, enroulée dans un drap blanc, les cheveux en bataille.
C'etait Miranda, sortie de son sommeil et sans doute reveillée par l'odeur âcre de la fumée des gitanes du programmeur.

 

Genèse:manu(199) ->dogbreath(231) ->solcarlus(271)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 4 | -

Participation de MataJanka (207)

The day after,


>awake

aWake v36564.214

Performing prestart system checks...

...

Power Selection ... Normal

Battery status ... Checked

Bus Tie ... Tied

Voltage ... Checked

Circuit Breakers ... In

Generator Switches ... On

Start Selector Switch ... Auto Start

Transfer Pumps ... Off

Boost Pumps ... Off

Inverters ... Off

Temperature Controller ... Auto

Oxygen System ... Tested/Reset

 

Performing autostart procedure...

Boost Pump ... On

Hydraulic Pressure ... Checked

Pressurization ... Checked

Temperature ... Checked

Radar ...On

Anticollision ... On

 

...awaking

...

...

...

*** system.device failure

*** error 119 : Awaken program cannot read "aWake v36564.214"
from file:///home/rtz.

There is no file with that name at that location.

(i) Try checking that you spelt the file's name correctly.
Remember that capitalisation is significant ("MyFile" is not the
same as "MYFILE" or "myfile").
(ii) Try using the Search Tool to find your file.

>

Genèse:solcarlus(199) ->tbls(200) ->morgan.rtz(206) ->MataJanka(207)
Pas encore cette fois-ci.
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

Participation de Jatzka (274)

Samedi 27 juillet 14h30.


""… Phil se dit qu'il commence à délirer sévère : depuis quand les pixels sont ils soyeux ? Il efface cette phrase ridicule, puis réfléchit, sourit, décide à tout hasard de créer un sous-dossier qu'il nomme "données subjectives", et y enregistre la phrase ressuscitée.
Et ça, si vous voulez mon avis, ça s'appelle un coup de génie
.""

Du moins il y croit ! C’est avec une satisfaction voluptueuse qu’après avoir enfoncé la touche « enter » avec son index moite, il attend le sablier ou plutôt la toute dernière version de clepsydre Ctésibios à débit constant. La fenêtre dans laquelle il avait laissé l’hologramme bleuté se met à vaciller. Une voix synthétique déchire sa satisfaction et lancine son cerveau éberlué d’un ironique : « impossible d’enregistrer - le fichier E:/ données subjectives existe déjà - spécifiez un nom différent ». La voix du cybernaute métallique fracasse d’un rire sonore le peu d’espoir qu’il croyait encore avoir dans sa marge d’autonomie et la clepsydre se met à déborder, noyant dans un glouglou sinistre les pixels soyeux.

Remerde ! Le bug habituel. Phil s’évertue à cliquer sur la petite bouée rouge et blanche apparue dans l’angle supérieur droit de son écran. Non ! pas le click gauche… le droit… click SOS…OK ; La petite bouteille se met à flotter… s’explose sur un rocher qui traversait l’écran. Le message est expulsé : "...

Genèse:solcarlus(199) ->tbls(200) ->Pola.k(238) ->Jatzka(274)
On m'a toujours dit de ne pas prendre toute la place, alors j'en laisse... Merci Pola, d'avoir stimulé nos imaginaires !
Participations suspendues Réactions (1): VOIR/REAGIR

RETOUR A L'INDEX DES ORGIES

*/ ?>