bandeau_mcp.gif '; } ?>
function clignotement(){ if (document.getElementById("MonElement").style.display=="block") document.getElementById("MonElement").style.display="none"; else document.getElementById("MonElement").style.display="block"; } // mise en place de l appel r�gulier de la fonction toutes les 0.5 secondes setInterval("clignotement()", 700); */ //$testbandeau = isset($_GET['test']) ? $_GET['test'] : '0'; //if($testbandeau=='bandeau') // /* */ /* */ echo '

'; // else // echo '

LA NOUVELLE CANTINE OUVRE SES PORTES: DESSERTS A VOLONTE

'; ?>
mon père ce héros
davidstr (3)


Davère-aistéire
manu (2)


contexte : L'étreinte.
manu (1)


Psychose
Maya de Luna (12)


Assumer
dibp (5)


Vendez vous... vous êtes cernés.
manu (16)


A la limite
davidstr (2)


La vie inversée de John
maniaxmemori (5)


Anti-manuel du petit terroriste.
manu (1)


Rituel expiatoire compulsif
manu (2)


Exercise à contraintes
davidstr (6)


Chroniques d'une liberté conditionnelle
manu (1)


A mort à mort
manu (8)


au fil de mes mots
davidstr (2)


Le ministère de la salubrité lubrique
manu (4)


les mots là
davidstr (2)


The Dead Poney
dibp (2)


Lettre d'amour empreinte de lyrisme et de poésie.
manu (7)


Ecrire des choses incompréhenssibles
davidstr (8)


Dictons impopulaires (inventés ou non)
manu (1)


Et ta mère
manu (3)


le monde du travail
manu (9)


Docu animalier : La vie du DOPI
jackf (3)


HAM-G-DALAEM
(2)


Engager moi
davidstr (1)


T'as vu qui je suis
davidstr (14)


Initials
davidstr (6)


J'écrirais
davidstr (2)


Métamorphose
dibp (3)


cadavre(s) exquis (Mon Cadavre Participatif)
manu (1)


Vos gazons seront nets et propres
Pola.k (10)


PressePipole
jackf (11)


Le croqueur
davidstr (1)


Par la force des choses
davidstr (4)


Alexandrins ONLY
manu (3)


Le parloir.
manu (3)



davidstr (1)


pas très loin
davidstr (3)


Banlieue.
manu (4)


Et de droite vous êtes
davidstr (1)


Quelques mots en vrac
davidstr (3)


Maternité
Brain Damage (11)


Kiev. 1979
manu (5)


Les globules
davidstr (2)


Lorsque les stylos.
manu (3)


les ogm
davidstr (1)


Le monolithe
davidstr (5)


Poupées gigognes
davidstr (1)


Sans nom
manu (4)


Le rêve
davidstr (3)


Livre blanc contre les entraves aux spectacles amateurs
Siegfried Gautier (1)


Bouddha au frigo.
manu (2)


Carte post-hâle
manu (4)


Pas de surprise
tourbillons73 (1)


Le Bestiaire MCP
Pola.k (6)


Sans nom
jackf (11)


histoire de la philosophie en 5 minutes au café ce matin
danah (4)


la philosophie de Plotin en 5 minutes en attendant un pote
danah (3)


une tite chanson pour thierry
Pola.k (4)


A la recherche de pouyou...
aisyk (4)


OufMag : Créer .... en 10 leçons.
DomNukem (1)


Bordélique
francois35420 (5)


Slip des bois
Alexis (1)


Jadis le
MataJanka (21)


Mireille Dumoins speakerine chez Ma Compil Plaisante
jackf (5)


Ma ville
Spleen (5)


un jour
tbls (7)


Sans nom
manu (1)


Demain j'arrête.
manu (3)


#include <iostream.h>
manu (8)


Sans nom
MataJanka (2)


Trop rêvé
Maya de Luna (3)


sam
bibifricotin (2)


Naissance.2
lonah (1)


Ces jours de peine
Maya de Luna (3)


My secret garden is already a big mess (yes indeed)
Pola.k (1)


AIDE

Dernières participations

Jadis le

Orgie proposée par: MataJanka (243)

   Il était une fois
Cadavre esquisse.
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 2 | -

Participation de ploplo (244)

   Il était une fois

Un petit lapin bleu
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 3 | -

Participation de Geoffroy (245)

Il était une fois

Un petit lapin bleu
 
AVEC DES GRANDES NOREILLES 
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 4 | -

Participation de dogbreath (246)

Il était une fois

Un petit lapin bleu

AVEC DES GRANDES NOREILLES

 
il s'appelait Nicolas 
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 5 | -

Participation de Geoffroy (247)

Il était une fois

Un petit lapin bleu

AVEC DES GRANDES NOREILLES

il s'appelait Nicolas
 
Ses potos le chambraient
 
en l'appellant
 
Nicolas le Jardinier 
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247)
'zolé, j'ai un peu dépassé
Participations suspendues Réactions (1): VOIR/REAGIR

Participation de piednez (292)

Il était une fois

Un petit lapin bleu

AVEC DES GRANDES NOREILLES

il s'appelait Nicolas
 
OU BIEN...
 
Ce n'était pas un lapin mais un animateur télé
Et il était pâle, très pâle...
Et avait la bouche de travers 
et s'appelait Mick 

 
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->piednez(292)
smocking / no smoking
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 6 | -

Participation de MataJanka (248)

Il était une fois

Un petit lapin bleu

AVEC DES GRANDES NOREILLES

il s'appelait Nicolas
 
Ses potos le chambraient
 
en l'appellant
 
Nicolas le Jardinier
 
le fait est, qu'il jardinait
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 7 | -

Participation de Pola.k (249)

Il était une fois

Un petit lapin bleu

AVEC DES GRANDES NOREILLES

il s'appelait Nicolas
 
Ses potos le chambraient
 
en l'appellant
 
Nicolas le Jardinier
 
le fait est, qu'il jardinait

Un jour où il binait la carotte, tranquille

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249)
chapi-chapo, ça va un moment...
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 8 | -

Participation de dogbreath (250)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille

Pour avoir les fesses roses

Ou pour devenir poli, il ne savait plus,

"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250)
quoique Chapi-Chapo, si tu lis entre les lignes...
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 9 | -

Participation de MataJanka (254)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille

Pour avoir les fesses roses

Ou pour devenir poli, il ne savait plus,

"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,

tellement ouverte que

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 10 | -

Participation de Maya de Luna (255)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille

Pour avoir les fesses roses

Ou pour devenir poli, il ne savait plus,

"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,

tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255)
Eh oui Nico fume le cigare, mais il fait toujours gaffe à ses moustaches !
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 11 | -

Participation de maniaxmemori (259)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !

Se retrouvant alors sans la moindre ressource,

et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,

il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère, à

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259)
pour relancer ce conte exquis
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 12 | -

Participation de aisyk (263)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 13 | -

Participation de Maya de Luna (264)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grossse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires, 
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264)
Le pauvre il a la dalle !
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 14 | -

Participation de Pola.k (265)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
AVEC DES GRANDES NOREILLES
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grossse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...
Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265)
ça mène n'importe où, les cadavres exquis…
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 15 | -

Participation de maniaxmemori (266)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
avec des grandes noreilles
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grosse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...
Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.

Pete le regardait avec tendresse. "- Alors, que nous as-tu préparé de bon mon p'tit lapin?"

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265) ->maniaxmemori(266)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 16 | -

Participation de Pola.k (267)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
avec des grandes noreilles
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grosse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...

Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.

Pete le regardait avec tendresse. "- Alors, que nous as-tu préparé de bon mon p'tit lapin?"

Bob regarda vers Pete d'un air rageur et lui assena un grand coup sur la tête. On entendit un hoquet, un autre, et Pete se mit enfin en mode 'sourire dynamisant', entonnant gaiement la phrase de circonstance : "hello bob ! bien dormi ?" …Décidément, cette saloperie de robot de compagnie avait besoin d'une bonne révision.
Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265) ->maniaxmemori(266) ->Pola.k(267)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 17 | -

Participation de tbls (268)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
avec des grandes noreilles
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grosse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...

 

Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.

Pete le regardait avec tendresse. "- Alors, que nous as-tu préparé de bon mon p'tit lapin?"

Bob regarda vers Pete d'un air rageur et lui assena un grand coup sur la tête. On entendit un hoquet, un autre, et Pete se mit enfin en mode 'sourire dynamisant', entonnant gaiement la phrase de circonstance : "hello bob ! bien dormi ?" …Décidément, cette saloperie de robot de compagnie avait besoin d'une bonne révision. La liste des programmes choisis par Bob contenaient bien "cordon bleu" et "affection" mais les effets d'un mélange inattendu surprenaient toujours la première fois.

Pete n'était qu'un servant de bas étage, pas de haute littérature dans sa bande de données, pas de réflexion hautement calculée, un premier prix que s'était permis d'acquérir Bob pour ses trente ans. Cela faisait bien longtemps qu'on ne faisait plus de cadeau, mais fasciné par les traditions des peuples primitifs, il s'était permis cette petite folie. Ce rêve de petit lapin bleu s'estompait peu à peu, mieux valait rassembler ses idées afin de ne pas laisser la torpeur lui voler son petit plaisir quotidien : quinhaman au sorbet. Le brave Pete avait déjà pris la direction

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265) ->maniaxmemori(266) ->Pola.k(267) ->tbls(268)
Participations suspendues Réactions (6): VOIR/REAGIR

- | RANG 18 | -

Participation de Pola.k (269)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
avec des grandes noreilles
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grosse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...

 

Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.

Pete le regardait avec tendresse. "- Alors, que nous as-tu préparé de bon mon p'tit lapin?"

Bob regarda vers Pete d'un air rageur et lui assena un grand coup sur la tête. On entendit un hoquet, un autre, et Pete se mit enfin en mode 'sourire dynamisant', entonnant gaiement la phrase de circonstance : "hello bob ! bien dormi ?" …Décidément, cette saloperie de robot de compagnie avait besoin d'une bonne révision. La liste des programmes choisis par Bob contenaient bien "cordon bleu" et "affection" mais les effets d'un mélange inattendu surprenaient toujours la première fois.

Pete n'était qu'un servant de bas étage, pas de haute littérature dans sa bande de données, pas de réflexion savamment calculée, un premier prix que s'était permis d'acquérir Bob pour ses trente ans. Cela faisait bien longtemps qu'on ne faisait plus de cadeau mais, fasciné par les traditions des peuples primitifs, il s'était permis cette petite folie. Le rêve de petit lapin bleu s'estompait peu à peu, mieux valait rassembler ses idées afin de ne pas laisser la torpeur lui voler son petit plaisir quotidien : quinhaman au sorbet. Le brave Pete avait déjà pris la direction…

…de la cuisine et, après une rapide analyse du degré de motivation de bob ce matin là, celle des opérations.

De la chambre, Bob entendait le rythme sourd, lent et régulier des coups de hâche que Pete assénait sur le quinhaman pour le réduire en dés parfaits. Au dixième coup, le quihaman se tut tout à fait. Bob sourit en pensant que Pete avait encore amélioré son score. Au moins un domaine où il était en progression…

Bob aimait particulièrement ce moment où, les yeux fermés, encore à demi-ensommeillé, il pouvait se laisser mollement envahir par les bruits familiers du matin, reconstruisant en douceur une réalité idéale. Il se concentrait sur l'effervescence de la friture, le ronronnement électrique du shaker, le frémissement de la boule de sorbet délicatement posé sur les dés de quihaman chauds, s'étirait langoureusement, ouvrait les narines à l'adventice de l'odeur suave, d'abord lointaine, puis carrément envahissante au moment où Pete apparaissait dans l'encadrement de la porte en entonnant gaiement "Le Petit déjeuner de monsieur est servi !"...

Cette fois, Pete n'eut pas le temps de commencer à parler. Il était là, au bord de la chambre, le plateau garni dans les mains, quand son air jovial se figea brusquement sur un sourire mécanique. Il tremblait par secousses et, quand le téléphone se mit à sonner franchement, il lâcha complètement le petit-déjeuner, qui, de surprise, alla laisser exploser sa joie sur la moquette blanche.

Bob soupira d'un air résigné. Il était habitué depuis longtemps aux conséquences parfois catastrophiques des interférences entre le téléphone et les fonctions les plus basiques de Pete. Il lança un dernier regard d'adieu consterné à son sorbet et décrocha le téléphone d'un air las, maudissant son interlocuteur. Une seule personne pouvait être assez conne pour l'appeler au petit matin en mode anonyme, et c'était bien la voix de garçon-coiffeur carbonisé de Jean Kévin qui beuglait dans l'écouteur.

"YOOO MA COUILLE !!! çA VA ? J'TE DÉRANGE PAS ?" Bob savait bien qu'avec Jean Kévin, toute réponse sincère était superflue.

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265) ->maniaxmemori(266) ->Pola.k(267) ->tbls(268) ->Pola.k(269)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 19 | -

Participation de tbls (270)

Il était une fois
Un petit lapin bleu
avec des grandes noreilles
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grosse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...

 

Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.

Pete le regardait avec tendresse. "- Alors, que nous as-tu préparé de bon mon p'tit lapin?"

Bob regarda vers Pete d'un air rageur et lui assena un grand coup sur la tête. On entendit un hoquet, un autre, et Pete se mit enfin en mode 'sourire dynamisant', entonnant gaiement la phrase de circonstance : "hello bob ! bien dormi ?" …Décidément, cette saloperie de robot de compagnie avait besoin d'une bonne révision. La liste des programmes choisis par Bob contenaient bien "cordon bleu" et "affection" mais les effets d'un mélange inattendu surprenaient toujours la première fois.

Pete n'était qu'un servant de bas étage, pas de haute littérature dans sa bande de données, pas de réflexion savamment calculée, un premier prix que s'était permis d'acquérir Bob pour ses trente ans. Cela faisait bien longtemps qu'on ne faisait plus de cadeau mais, fasciné par les traditions des peuples primitifs, il s'était permis cette petite folie. Le rêve de petit lapin bleu s'estompait peu à peu, mieux valait rassembler ses idées afin de ne pas laisser la torpeur lui voler son petit plaisir quotidien : quinhaman au sorbet. Le brave Pete avait déjà pris la direction…

…de la cuisine et, après une rapide analyse du degré de motivation de bob ce matin là, celle des opérations.

De la chambre, Bob entendait le rythme sourd, lent et régulier des coups de hâche que Pete assénait sur le quinhaman pour le réduire en dés parfaits. Au dixième coup, le quihaman se tut tout à fait. Bob sourit en pensant que Pete avait encore amélioré son score. Au moins un domaine où il était en progression…

Bob aimait particulièrement ce moment où, les yeux fermés, encore à demi-ensommeillé, il pouvait se laisser mollement envahir par les bruits familiers du matin, reconstruisant en douceur une réalité idéale. Il se concentrait sur l'effervescence de la friture, le ronronnement électrique du shaker, le frémissement de la boule de sorbet délicatement posé sur les dés de quihaman chauds, s'étirait langoureusement, ouvrait les narines à l'adventice de l'odeur suave, d'abord lointaine, puis carrément envahissante au moment où Pete apparaissait dans l'encadrement de la porte en entonnant gaiement "Le Petit déjeuner de monsieur est servi !"...

Cette fois, Pete n'eut pas le temps de commencer à parler. Il était là, au bord de la chambre, le plateau garni dans les mains, quand son air jovial se figea brusquement sur un sourire mécanique. Il tremblait par secousses et, quand le téléphone se mit à sonner franchement, il lâcha complètement le petit-déjeuner, qui, de surprise, alla laisser exploser sa joie sur la moquette blanche.

Bob soupira d'un air résigné. Il était habitué depuis longtemps aux conséquences parfois catastrophiques des interférences entre le téléphone et les fonctions les plus basiques de Pete. Il lança un dernier regard d'adieu consterné à son sorbet et décrocha le téléphone d'un air las, maudissant son interlocuteur. Une seule personne pouvait être assez conne pour l'appeler au petit matin en mode anonyme, et c'était bien la voix de garçon-coiffeur carbonisé de Jean Kévin qui beuglait dans l'écouteur.

"YOOO MA COUILLE !!! çA VA ? J'TE DÉRANGE PAS ?" Bob savait bien qu'avec Jean Kévin, toute réponse sincère était superflue.

- non jeannouille, tu me déranges jamais, que me vaut l'honneur de ton appel ?

- houla, tu m'as pas l'air fraichement réveillé toi, encore ce cauchemard ?

- non, pas vraiment, cette nuit c'était un peu différent, enfin... bref, dis moi plutôt qu'est-ce qui t'ammène à m'appeler à cette heure là ?

- bah ça va ma couille, il est pas si tôt, il est que... [jean kévin regarde distraitement l'ojor fixée au dessus du canapé client dans le salon] merde il est pas 15h15 ? oups, je me suis fait encore surprendre par la troisième lune. Désolé bob, bref, hier à la soirée, t'es con d'être pas venu, il y avait jacques laurent et ses femmes, tout le gratin du trictysme branché était là, et je suis tombé sur

- tu veux pas me raconter tout ça plus tard jean ? Là, je suis un peu tankette, faut que je me prépare pour mon entretien, je passerai au salon après, tu me feras la version longue à ce moment là.

Jean Kevin vexé avait déjà bien évidemment raccroché. Bob ne s'en étonna pas, semblerait que ce ne fut pas son jour. Le ventre vide, Bob alluma une cigarette en envoyant Steve préparer la douche à combustion lente. Depuis la nuit des temps le réveil était un moment redouté et reculé par l'espèce humaine. Bob aurait néanmois dû échapper à cette torpeur, inexpliquablement avait dit le médecin, il semblerait qu'un résidu de subconscient créée par une erreur de montage aboutit dans son cerveau. Le réveil n'était donc pas frais et instantané pour Bob, une bonne douche était nécessaire pour sortir son corps engourdi d'un carcan de sommeil. Pete s'affairait à régler la température quand Bob pénétra dans la salle de bain. Au vue de la vapeur envahissant son appartement celui-ci avait encore du s'emmêler les diodes.

 

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265) ->maniaxmemori(266) ->Pola.k(267) ->tbls(268) ->Pola.k(269) ->tbls(270)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 20 | -

Participation de MataJanka (302)

"Il était une fois
Un petit lapin bleu
avec des grandes noreilles
il s'appelait Nicolas
Ses potos le chambraient
en l'appellant
Nicolas le Jardinier
le fait est, qu'il jardinait
Un jour où il binait la carotte, tranquille
Pour avoir les fesses roses
Ou pour devenir poli, il ne savait plus,
"Des conneries de nymphomanes, oui!" pensait-il la bouche ouverte,
tellement ouverte qu'il en perdit son cigare et mit le feu au potager !
Se retrouvant alors sans la moindre ressource,
et réalisant que ce cauchemar était dù à son binage de carotte,
il finit par se résoudre, malgré la honte que cela provoquerait à sa mère,
à aller demander de l'aide à la belette qui taquinait le goujon dans la rivière...
Il lui proposa un marché, il l'aida à pêcher du poisson et en échange, mamzelle la belette, rapide et malicieuse, lui apporta de quoi se nourrir, car le pauvre ti lapin avait très faim. Malheureusement, grosse déception, la belette n'avait pas les mêmes goûts culinaires. Baah, se dit le lapin, un ptit tour au micro-ondes et çe sera peut-être mangeable...

 

Bob se réveilla en sursaut, clignant des yeux pour effacer la persistance rétinienne déjà presque floue d'un tupperware tournant doucement derrière la vitre d'un four. Le biip insistant de la minuterie du micro-ondes, qui l'avait arraché au sommeil, devint de plus en plus réel, jusqu'à se confondre parfaitement avec l'arlarme de son réveil-matin. Putain, quel rêve à la con ! se dit-il en s'étirant.

Pete le regardait avec tendresse. "- Alors, que nous as-tu préparé de bon mon p'tit lapin?"

Bob regarda vers Pete d'un air rageur et lui assena un grand coup sur la tête. On entendit un hoquet, un autre, et Pete se mit enfin en mode 'sourire dynamisant', entonnant gaiement la phrase de circonstance : "hello bob ! bien dormi ?" …Décidément, cette saloperie de robot de compagnie avait besoin d'une bonne révision. La liste des programmes choisis par Bob contenaient bien "cordon bleu" et "affection" mais les effets d'un mélange inattendu surprenaient toujours la première fois.

Pete n'était qu'un servant de bas étage, pas de haute littérature dans sa bande de données, pas de réflexion savamment calculée, un premier prix que s'était permis d'acquérir Bob pour ses trente ans. Cela faisait bien longtemps qu'on ne faisait plus de cadeau mais, fasciné par les traditions des peuples primitifs, il s'était permis cette petite folie. Le rêve de petit lapin bleu s'estompait peu à peu, mieux valait rassembler ses idées afin de ne pas laisser la torpeur lui voler son petit plaisir quotidien : quinhaman au sorbet. Le brave Pete avait déjà pris la direction…

…de la cuisine et, après une rapide analyse du degré de motivation de bob ce matin là, celle des opérations.

De la chambre, Bob entendait le rythme sourd, lent et régulier des coups de hâche que Pete assénait sur le quinhaman pour le réduire en dés parfaits. Au dixième coup, le quihaman se tut tout à fait. Bob sourit en pensant que Pete avait encore amélioré son score. Au moins un domaine où il était en progression…

Bob aimait particulièrement ce moment où, les yeux fermés, encore à demi-ensommeillé, il pouvait se laisser mollement envahir par les bruits familiers du matin, reconstruisant en douceur une réalité idéale. Il se concentrait sur l'effervescence de la friture, le ronronnement électrique du shaker, le frémissement de la boule de sorbet délicatement posé sur les dés de quihaman chauds, s'étirait langoureusement, ouvrait les narines à l'adventice de l'odeur suave, d'abord lointaine, puis carrément envahissante au moment où Pete apparaissait dans l'encadrement de la porte en entonnant gaiement "Le Petit déjeuner de monsieur est servi !"...

Cette fois, Pete n'eut pas le temps de commencer à parler. Il était là, au bord de la chambre, le plateau garni dans les mains, quand son air jovial se figea brusquement sur un sourire mécanique. Il tremblait par secousses et, quand le téléphone se mit à sonner franchement, il lâcha complètement le petit-déjeuner, qui, de surprise, alla laisser exploser sa joie sur la moquette blanche.

Bob soupira d'un air résigné. Il était habitué depuis longtemps aux conséquences parfois catastrophiques des interférences entre le téléphone et les fonctions les plus basiques de Pete. Il lança un dernier regard d'adieu consterné à son sorbet et décrocha le téléphone d'un air las, maudissant son interlocuteur. Une seule personne pouvait être assez conne pour l'appeler au petit matin en mode anonyme, et c'était bien la voix de garçon-coiffeur carbonisé de Jean Kévin qui beuglait dans l'écouteur.

"YOOO MA COUILLE !!! çA VA ? J'TE DÉRANGE PAS ?" Bob savait bien qu'avec Jean Kévin, toute réponse sincère était superflue.

- non jeannouille, tu me déranges jamais, que me vaut l'honneur de ton appel ?

- houla, tu m'as pas l'air fraichement réveillé toi, encore ce cauchemard ?

- non, pas vraiment, cette nuit c'était un peu différent, enfin... bref, dis moi plutôt qu'est-ce qui t'ammène à m'appeler à cette heure là ?

- bah ça va ma couille, il est pas si tôt, il est que... [jean kévin regarde distraitement l'ojor fixée au dessus du canapé client dans le salon] merde il est pas 15h15 ? oups, je me suis fait encore surprendre par la troisième lune. Désolé bob, bref, hier à la soirée, t'es con d'être pas venu, il y avait jacques laurent et ses femmes, tout le gratin du trictysme branché était là, et je suis tombé sur

- tu veux pas me raconter tout ça plus tard jean ? Là, je suis un peu tankette, faut que je me prépare pour mon entretien, je passerai au salon après, tu me feras la version longue à ce moment là.

Jean Kevin vexé avait déjà bien évidemment raccroché. Bob ne s'en étonna pas, semblerait que ce ne fut pas son jour. Le ventre vide, Bob alluma une cigarette en envoyant Steve préparer la douche à combustion lente. Depuis la nuit des temps le réveil était un moment redouté et reculé par l'espèce humaine. Bob aurait néanmois dû échapper à cette torpeur, inexpliquablement avait dit le médecin, il semblerait qu'un résidu de subconscient créée par une erreur de montage aboutit dans son cerveau. Le réveil n'était donc pas frais et instantané pour Bob, une bonne douche était nécessaire pour sortir son corps engourdi d'un carcan de sommeil. Pete s'affairait à régler la température quand Bob pénétra dans la salle de bain. Au vue de la vapeur envahissant son appartement celui-ci avait encore du s'emmêler les diodes."

Jean-Guy stoppa la lecture de son livre et resta pendu à la phrase suivante : "Bob pénétra dans la salle de bain"...

Bob pénétra QUI dans la salle de bain ??? Il s'empressa alors d'écrire une lettre de plainte à l'auteur du roman...

 

Genèse:MataJanka(243) ->ploplo(244) ->Geoffroy(245) ->dogbreath(246) ->Geoffroy(247) ->MataJanka(248) ->Pola.k(249) ->dogbreath(250) ->MataJanka(254) ->Maya de Luna(255) ->maniaxmemori(259) ->aisyk(263) ->Maya de Luna(264) ->Pola.k(265) ->maniaxmemori(266) ->Pola.k(267) ->tbls(268) ->Pola.k(269) ->tbls(270) ->MataJanka(302)
Participations suspendues Réactions (1): VOIR/REAGIR

RETOUR A L'INDEX DES ORGIES

*/ ?>