bandeau_mcp.gif '; } ?>
function clignotement(){ if (document.getElementById("MonElement").style.display=="block") document.getElementById("MonElement").style.display="none"; else document.getElementById("MonElement").style.display="block"; } // mise en place de l appel r�gulier de la fonction toutes les 0.5 secondes setInterval("clignotement()", 700); */ //$testbandeau = isset($_GET['test']) ? $_GET['test'] : '0'; //if($testbandeau=='bandeau') // /* */ /* */ echo '

'; // else // echo '

LA NOUVELLE CANTINE OUVRE SES PORTES: DESSERTS A VOLONTE

'; ?>
mon père ce héros
davidstr (3)


Davère-aistéire
manu (2)


contexte : L'étreinte.
manu (1)


Psychose
Maya de Luna (12)


Assumer
dibp (5)


Vendez vous... vous êtes cernés.
manu (16)


A la limite
davidstr (2)


La vie inversée de John
maniaxmemori (5)


Anti-manuel du petit terroriste.
manu (1)


Rituel expiatoire compulsif
manu (2)


Exercise à contraintes
davidstr (6)


Chroniques d'une liberté conditionnelle
manu (1)


A mort à mort
manu (8)


au fil de mes mots
davidstr (2)


Le ministère de la salubrité lubrique
manu (4)


les mots là
davidstr (2)


The Dead Poney
dibp (2)


Lettre d'amour empreinte de lyrisme et de poésie.
manu (7)


Ecrire des choses incompréhenssibles
davidstr (8)


Dictons impopulaires (inventés ou non)
manu (1)


Et ta mère
manu (3)


le monde du travail
manu (9)


Docu animalier : La vie du DOPI
jackf (3)


HAM-G-DALAEM
(2)


Engager moi
davidstr (1)


T'as vu qui je suis
davidstr (14)


Initials
davidstr (6)


J'écrirais
davidstr (2)


Métamorphose
dibp (3)


cadavre(s) exquis (Mon Cadavre Participatif)
manu (1)


Vos gazons seront nets et propres
Pola.k (10)


PressePipole
jackf (11)


Le croqueur
davidstr (1)


Par la force des choses
davidstr (4)


Alexandrins ONLY
manu (3)


Le parloir.
manu (3)



davidstr (1)


pas très loin
davidstr (3)


Banlieue.
manu (4)


Et de droite vous êtes
davidstr (1)


Quelques mots en vrac
davidstr (3)


Maternité
Brain Damage (11)


Kiev. 1979
manu (5)


Les globules
davidstr (2)


Lorsque les stylos.
manu (3)


les ogm
davidstr (1)


Le monolithe
davidstr (5)


Poupées gigognes
davidstr (1)


Sans nom
manu (4)


Le rêve
davidstr (3)


Livre blanc contre les entraves aux spectacles amateurs
Siegfried Gautier (1)


Bouddha au frigo.
manu (2)


Carte post-hâle
manu (4)


Pas de surprise
tourbillons73 (1)


Le Bestiaire MCP
Pola.k (6)


Sans nom
jackf (11)


histoire de la philosophie en 5 minutes au café ce matin
danah (4)


la philosophie de Plotin en 5 minutes en attendant un pote
danah (3)


une tite chanson pour thierry
Pola.k (4)


A la recherche de pouyou...
aisyk (4)


OufMag : Créer .... en 10 leçons.
DomNukem (1)


Bordélique
francois35420 (5)


Slip des bois
Alexis (1)


Jadis le
MataJanka (21)


Mireille Dumoins speakerine chez Ma Compil Plaisante
jackf (5)


Ma ville
Spleen (5)


un jour
tbls (7)


Sans nom
manu (1)


Demain j'arrête.
manu (3)


#include <iostream.h>
manu (8)


Sans nom
MataJanka (2)


Trop rêvé
Maya de Luna (3)


sam
bibifricotin (2)


Naissance.2
lonah (1)


Ces jours de peine
Maya de Luna (3)


My secret garden is already a big mess (yes indeed)
Pola.k (1)


AIDE

Dernières participations

Le rêve

Orgie proposée par: davidstr (361)

J'ai fait un rêve. Nous poursuivions la Vie. Nous mélangions nos gènes au hasard selon les règles de la Vie. Le Hasard était là, toujours à mes côtés, la mathématique du hasard que peu savent envisager. Ce Hasard qui n'en est pas mais qui est la Vie.

Mais l'on m'a réveillé de mille ans de sommeil et me voilà Hier et aujourd'hui regardant ces hommes qui veulent contrôler la Vie. Mais que savent ils du mot contrôle et de ces perturbations. Que savent ils du mot Harmonie.

L'Harmonie une fois décryptée on n'y touche pas, on la suit !!!!

Vive la Vie !!!
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 2 | -

Participation de manu (362)

Le Rêve tue.

Vol à l'étalage, tel fut mon dernier rêve. On me dépouillait de ma chair, de mon âme. Les enfants des rues s'emparaient de mon identité, en dispersant mes papiers à tout va. En me jouant des tours. Sans doute est-ce là le symbole résiduel d'un passé honteux ou l'on jouait avec mes sens et ma peur. J'aime à dire que j'ai pu être parfois, comme beaucoup d'entre nous, un martyr de cirque. Celui à qui l'on file des coup de pieds au fesses pour qu'il trébuche et que l'on aimait à arroser au pistolet à eau. Et dans ces occasions, je l'ai bien rendu aux plus fragiles, en reproduisant ces gestes de persécution peu glorieux. No doubt.

J'adopte à présent l'attitude de façade, celle qui consiste à parraitre ce que je ne suis pas. Tantôt rieur, tantôt sûr de lui. Je suis un clown triste sur commande.

Que l'on me fournisse le démaquillant, je me chargerai du reste.

Tout ceci me fait penser aux enfants d'Afghanistan qui reproduisent les schémas ancestraux, mysogines et dictatoriaux des plus âgés. Les faibles, les intellectuels, les sensibles, et surtout les filles, persécutées dès le plus jeune âge, font profil bas.

La cour de récré est un cirque. Une reproduction microcosmique de la société avec ses salauds, ses naifs, ses leaders, ses artistes. En pire.

Ce n'est pas la cour de récréation qui doit changer, c'est la société. Et la cour de récré suivra.

 

Genèse:davidstr(361) ->manu(362)
Rve et penses.
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 3 | -

Participation de davidstr (363)

Le Rêve tue.

Vol à l'étalage, tel fut mon dernier rêve. On me dépouillait de ma chair, de mon âme, on m'écartelait tel un chat, mes entrailles sous moi venait à se perdre. Les enfants des rues s'emparaient de mon identité, en dispersant mes papiers à tout va. En me jouant des tours. Sans doute est-ce là le symbole résiduel d'un passé honteux ou l'on jouait avec mes sens et ma peur. J'aime à dire que j'ai pu être parfois, comme beaucoup d'entre nous, un martyr de cirque. Celui à qui l'on file des coup de pieds au fesses pour qu'il trébuche et que l'on aimait à arroser au pistolet à eau. Et dans ces occasions, je l'ai bien rendu aux plus fragiles, en reproduisant ces gestes de persécution peu glorieux. No doubt.

J'adopte à présent l'attitude de façade, celle qui consiste à paraitre ce que je ne suis pas. Tantôt rieur, tantôt sûr de lui. Je suis un clown triste sur commande.

Que l'on me fournisse le démaquillant, je me chargerai du reste.

Tout ceci me fait penser aux enfants d'Afghanistan qui reproduisent les schémas ancestraux, mysogines et dictatoriaux des plus âgés. Les faibles, les intellectuels, les sensibles, et surtout les filles, persécutées dès le plus jeune âge, font profil bas.

Tout ceci me fait penser au discours de mon père qui depuis s'est mêlé à tant de roman de science-fiction. Pourquoi donc se soucier  d'intervenir ou non. S'il n'y avait la médecine je serais mort maintenant. Alors à quoi bon disserter, il y a ceux qui aiment à jouer et ceux qui regardent le jeu. Mais comment aller au delà du discours du père, comment aller au delà de ce qu'on ne comprend pas, des discours sur la Vie : intervenir ou pas telle est la question. Mais la question demeure quand les faits sont bien là : à chaque heure ils le font. Mais ces ils là ne seront jamais toi

La cour de récré est un cirque. Une reproduction microcosmique de la société avec ses salauds, ses naïfs, ses leaders, ses artistes. En pire.

Ce n'est pas la cour de récréation qui doit changer, c'est la société. Et la cour de récré suivra.

 

Genèse:davidstr(361) ->manu(362) ->davidstr(363)
Participations suspendues Réactions (5): VOIR/REAGIR

RETOUR A L'INDEX DES ORGIES

*/ ?>