bandeau_mcp.gif '; } ?>
function clignotement(){ if (document.getElementById("MonElement").style.display=="block") document.getElementById("MonElement").style.display="none"; else document.getElementById("MonElement").style.display="block"; } // mise en place de l appel r�gulier de la fonction toutes les 0.5 secondes setInterval("clignotement()", 700); */ //$testbandeau = isset($_GET['test']) ? $_GET['test'] : '0'; //if($testbandeau=='bandeau') // /* */ /* */ echo '

'; // else // echo '

LA NOUVELLE CANTINE OUVRE SES PORTES: DESSERTS A VOLONTE

'; ?>
mon père ce héros
davidstr (3)


Davère-aistéire
manu (2)


contexte : L'étreinte.
manu (1)


Psychose
Maya de Luna (12)


Assumer
dibp (5)


Vendez vous... vous êtes cernés.
manu (16)


A la limite
davidstr (2)


La vie inversée de John
maniaxmemori (5)


Anti-manuel du petit terroriste.
manu (1)


Rituel expiatoire compulsif
manu (2)


Exercise à contraintes
davidstr (6)


Chroniques d'une liberté conditionnelle
manu (1)


A mort à mort
manu (8)


au fil de mes mots
davidstr (2)


Le ministère de la salubrité lubrique
manu (4)


les mots là
davidstr (2)


The Dead Poney
dibp (2)


Lettre d'amour empreinte de lyrisme et de poésie.
manu (7)


Ecrire des choses incompréhenssibles
davidstr (8)


Dictons impopulaires (inventés ou non)
manu (1)


Et ta mère
manu (3)


le monde du travail
manu (9)


Docu animalier : La vie du DOPI
jackf (3)


HAM-G-DALAEM
(2)


Engager moi
davidstr (1)


T'as vu qui je suis
davidstr (14)


Initials
davidstr (6)


J'écrirais
davidstr (2)


Métamorphose
dibp (3)


cadavre(s) exquis (Mon Cadavre Participatif)
manu (1)


Vos gazons seront nets et propres
Pola.k (10)


PressePipole
jackf (11)


Le croqueur
davidstr (1)


Par la force des choses
davidstr (4)


Alexandrins ONLY
manu (3)


Le parloir.
manu (3)



davidstr (1)


pas très loin
davidstr (3)


Banlieue.
manu (4)


Et de droite vous êtes
davidstr (1)


Quelques mots en vrac
davidstr (3)


Maternité
Brain Damage (11)


Kiev. 1979
manu (5)


Les globules
davidstr (2)


Lorsque les stylos.
manu (3)


les ogm
davidstr (1)


Le monolithe
davidstr (5)


Poupées gigognes
davidstr (1)


Sans nom
manu (4)


Le rêve
davidstr (3)


Livre blanc contre les entraves aux spectacles amateurs
Siegfried Gautier (1)


Bouddha au frigo.
manu (2)


Carte post-hâle
manu (4)


Pas de surprise
tourbillons73 (1)


Le Bestiaire MCP
Pola.k (6)


Sans nom
jackf (11)


histoire de la philosophie en 5 minutes au café ce matin
danah (4)


la philosophie de Plotin en 5 minutes en attendant un pote
danah (3)


une tite chanson pour thierry
Pola.k (4)


A la recherche de pouyou...
aisyk (4)


OufMag : Créer .... en 10 leçons.
DomNukem (1)


Bordélique
francois35420 (5)


Slip des bois
Alexis (1)


Jadis le
MataJanka (21)


Mireille Dumoins speakerine chez Ma Compil Plaisante
jackf (5)


Ma ville
Spleen (5)


un jour
tbls (7)


Sans nom
manu (1)


Demain j'arrête.
manu (3)


#include <iostream.h>
manu (8)


Sans nom
MataJanka (2)


Trop rêvé
Maya de Luna (3)


sam
bibifricotin (2)


Naissance.2
lonah (1)


Ces jours de peine
Maya de Luna (3)


My secret garden is already a big mess (yes indeed)
Pola.k (1)


AIDE

Dernières participations

Quelques mots en vrac

Orgie proposée par: davidstr (380)

Immobile

Et pourtant volubile

Les idées pour fleurons

L'inaction pour blason

Regardez les donc faire

Ils disent à nos enfants : ils leurs faut des limites

Mais ont ils donc les pieds sur terre

Ils voyagent en avion, produisent des tonnes de pub, gaspillent à volonté

Mais quels sont leurs limites

 

 

Bastion

Attaqué de toute part

Les idées sont nations

Ils aiment les manier pour le contradictoire

Et noyer le poisson

 

 

Mon rêve

Est lui même entâché

Et poutant c'est la sêve

Que vous, vous voudriez à jamais contrôlé

 

Mon rêve est plus fort que l'action

Il détruit vos barrières

Il détruit vos prisons

 

Ces mots en vrac

Au fond de ma baraque

A la face du monde

Ceci est mon seul tract

Mes seules idées comme on bâtait le blé

Dans le vent de l'été

Il y a de ça longtemps

Un temps que vous avez détruit

Par la peur qui vous tient

 

 

Je libère mes mots

Je vous laisse les votres

Ecoutez bien les votres

Et cessez de convaincre

La vie vous montrera

Qu'elle n'est pas une idée

Que l'on manie à tout va

 

 

Je libère mes mots

Et je laisse la vie

Me fournir ses rêves 

Participations suspendues Réactions (3): VOIR/REAGIR

- | RANG 2 | -

Participation de davidstr (381)

Putain j'suis Immobile

Et pourtant volubile

Les idées pour fleurons

L'inaction pour blason

Regardez les donc faire

Ils dise' à nos enfants

Il vous faut des limtes 

Ont ils les pieds sur terre

Ils voyagent en avion

Avec leurs tonnes de pub

Leurs idées à la con

Mais quels sont leurs limites

 

 

Putain c'est mon bastion

Attaqué de tout' part

Les idées sont nations

Ils aiment les manier

Pour le contradictoire

Et noyer le poisson

 

 

Putain c'est mon rêve

Qui se trouve entâché

Et pourtant c'est la sêve

Incontrôlable et folle 

Mon rêve est donc plus fort

Que toutes leurs actions

Il détruit vos barrières

Il détruit vos prisons

 

Putain je jette en vrac

Tous ce mots que je dis 

Au fond de ma baraque

A la face du monde

Ceci est mon seul tract

Comme on bâtait le blé

Dans le vent de l'été

Il y a de ça longtemps

 

 

 

Je libère mes mots

Je vous laisse les votres

Ecoutez bien les votres

Et cessez de convaincre

La vie vous montrera

Qu'elle n'est pas une idée

Que l'on dit à tout va

 

 

Je libère mes mots

Et je laisse la vie

Me fournir ses rêves

Genèse:davidstr(380) ->davidstr(381)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 3 | -

Participation de manu (383)

J'ai rien à écrire mais putain, rien de rien. M'en fout j'suis sur moncul et moncul est libre et international comme dirait Arletty.

Alors écrivons. (et vive les fautes d'ortogtraf)

Il était une fois le petit chaperon rouge.

Il (car entre temps il avait changé de sexe) avait semé des camemberts tout le long du sentier pour ne pas se perdre. PAS pour aller chez mère-grand, non, mais pour acheter du lait chez Pérette et son fameux pot-au-feu. Mais malheur, Ô grand malheur, un corbeau et son pote renard avaient flairé la bonne odeur du camembos qui embaumait la campagne. Le petit chaperon rouge (nous l'appellerons Kevin) sentait également le camembert. Oui. Des pieds, oui. Car ses bottes de sept lieux n'étaient pas de toute première fraicheur. Et maitre renard et son corbeau de compagnie, aux sens pas si affutés que ça, furent immédiatement envoutés par l'odeur des pieds de Kevin.

Je ne vous conterai pas la suite, elle serait délectable pour sûr... mais pas pour le pauvre petit Kevin rouge.

Il fini cuculdejatte au pays des marcheurs, à la cotorep avec six cent dix euros par mois comme tous les culdejattede france et de navarre.

Putain encore un texte avec un mec qui se fait bouffer par les zautres, pauvre de lui, victime du système et de la méchanceté. Ca mériterait un bon coup de divan ça. ..... C'est glauque.

 

 

 

 

 

 

Genèse:davidstr(380) ->davidstr(381) ->manu(383)
Qu'est-ce ki faut pas crire quand on s'emmerde......
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

RETOUR A L'INDEX DES ORGIES

*/ ?>