bandeau_mcp.gif '; } ?>
function clignotement(){ if (document.getElementById("MonElement").style.display=="block") document.getElementById("MonElement").style.display="none"; else document.getElementById("MonElement").style.display="block"; } // mise en place de l appel r�gulier de la fonction toutes les 0.5 secondes setInterval("clignotement()", 700); */ //$testbandeau = isset($_GET['test']) ? $_GET['test'] : '0'; //if($testbandeau=='bandeau') // /* */ /* */ echo '

'; // else // echo '

LA NOUVELLE CANTINE OUVRE SES PORTES: DESSERTS A VOLONTE

'; ?>
mon père ce héros
davidstr (3)


Davère-aistéire
manu (2)


contexte : L'étreinte.
manu (1)


Psychose
Maya de Luna (12)


Assumer
dibp (5)


Vendez vous... vous êtes cernés.
manu (16)


A la limite
davidstr (2)


La vie inversée de John
maniaxmemori (5)


Anti-manuel du petit terroriste.
manu (1)


Rituel expiatoire compulsif
manu (2)


Exercise à contraintes
davidstr (6)


Chroniques d'une liberté conditionnelle
manu (1)


A mort à mort
manu (8)


au fil de mes mots
davidstr (2)


Le ministère de la salubrité lubrique
manu (4)


les mots là
davidstr (2)


The Dead Poney
dibp (2)


Lettre d'amour empreinte de lyrisme et de poésie.
manu (7)


Ecrire des choses incompréhenssibles
davidstr (8)


Dictons impopulaires (inventés ou non)
manu (1)


Et ta mère
manu (3)


le monde du travail
manu (9)


Docu animalier : La vie du DOPI
jackf (3)


HAM-G-DALAEM
(2)


Engager moi
davidstr (1)


T'as vu qui je suis
davidstr (14)


Initials
davidstr (6)


J'écrirais
davidstr (2)


Métamorphose
dibp (3)


cadavre(s) exquis (Mon Cadavre Participatif)
manu (1)


Vos gazons seront nets et propres
Pola.k (10)


PressePipole
jackf (11)


Le croqueur
davidstr (1)


Par la force des choses
davidstr (4)


Alexandrins ONLY
manu (3)


Le parloir.
manu (3)



davidstr (1)


pas très loin
davidstr (3)


Banlieue.
manu (4)


Et de droite vous êtes
davidstr (1)


Quelques mots en vrac
davidstr (3)


Maternité
Brain Damage (11)


Kiev. 1979
manu (5)


Les globules
davidstr (2)


Lorsque les stylos.
manu (3)


les ogm
davidstr (1)


Le monolithe
davidstr (5)


Poupées gigognes
davidstr (1)


Sans nom
manu (4)


Le rêve
davidstr (3)


Livre blanc contre les entraves aux spectacles amateurs
Siegfried Gautier (1)


Bouddha au frigo.
manu (2)


Carte post-hâle
manu (4)


Pas de surprise
tourbillons73 (1)


Le Bestiaire MCP
Pola.k (6)


Sans nom
jackf (11)


histoire de la philosophie en 5 minutes au café ce matin
danah (4)


la philosophie de Plotin en 5 minutes en attendant un pote
danah (3)


une tite chanson pour thierry
Pola.k (4)


A la recherche de pouyou...
aisyk (4)


OufMag : Créer .... en 10 leçons.
DomNukem (1)


Bordélique
francois35420 (5)


Slip des bois
Alexis (1)


Jadis le
MataJanka (21)


Mireille Dumoins speakerine chez Ma Compil Plaisante
jackf (5)


Ma ville
Spleen (5)


un jour
tbls (7)


Sans nom
manu (1)


Demain j'arrête.
manu (3)


#include <iostream.h>
manu (8)


Sans nom
MataJanka (2)


Trop rêvé
Maya de Luna (3)


sam
bibifricotin (2)


Naissance.2
lonah (1)


Ces jours de peine
Maya de Luna (3)


My secret garden is already a big mess (yes indeed)
Pola.k (1)


AIDE

Dernières participations

Ecrire des choses incompréhenssibles

Orgie proposée par: davidstr (477)

Courte échelle, te retrouves pas tout seul, polichinelle dans le placard, nos bureaux sont pleins de lourds bilans. Mais personne au jamais à l'addition.

Le mensonge à l'état pur comme seule respiration. Mais tout ça ce n'est pas vraiment la question. Tu le sais bien, tu dribbles tu shoot mais tu évites la question.

Tes actes mis en bernes, voilà le vrai problème et la seule équation. Toi seul peut la résoudre et ton sirop prendra du goût, donnera du sel à notre vie.

Voilà je t'ai tout dit

Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 2 | -

Participation de manu (478)

Courte échelle, te retrouves pas tout seul, polichinelle dans le placard, nos bureaux sont pleins de lourds bilans. Mais personne au jamais à l'addition.

Le mensonge à l'état pur comme seule respiration. Mais tout ça ce n'est pas vraiment la question. Tu le sais bien, tu dribbles tu shoot mais tu évites la question.

Tes actes mis en bernes, voilà le vrai problème et la seule équation. Toi seul peut la résoudre et ton sirop prendra du goût, donnera du sel à notre vie.

Cauet se présentera aux élections avec un balai dans le derrière et un nez rouge aviné de choses crues, le ciel deviendra bleue ump puis engloutira nos songes dans d'innombrables questions.

François Mitterand resurgira de sa tombe et criera aux loups. "Ils sont devenus fous". La peine de mort sera rétablie puis le comité de salut public fera tomber quelques têtes, malheureusement pas les bonnes.

La Terre s'arretera de tourner, on enverra des Boeing 747 renflouer en glace la banquise. Les Yes men seront interdits de cité.

Le Figaro deviendra journal officiel et unique.

La révolution libérale commencera faire son chemin.

Genèse:davidstr(477) ->manu(478)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

Participation de Pola.k (479)

 

 

 

 

des choses incompréhensibles : comment en arrive t-on à négliger de s'oublier sur les chemins en pente ?

qui a éteint le sourire de ton regard ?

 

Genèse:davidstr(477) ->Pola.k(479)
Participations suspendues Réactions (2): VOIR/REAGIR

Participation de dibp (480)

Devant la recrudescence de quadrapluches à surmains, le port du casque devient obligatoire à compter de ce soir minuit. Merci de votre attention.

Genèse:davidstr(477) ->dibp(480)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 3 | -

Participation de manu (481)

Diaboliquement furieuse, la féconde noya ses petits dans le lac, puis étouffa sa gorge remplie de diableries sarcastiques et intentionnelles.

Le malheur fut que les petits resurgirent du lac étouffés d'eau boueuse puis entamère un marathon avec nicolas le bref, en plumant les joueurs de poker menteur.

Sylvie cria alors : 'mais c'est horrible'.

C'est horrible mais c'est la vie lui rétorqua le psychanalyste véreux, qui voyait là une occasion d'entacher sa soif lubrique et stanleysique.

Vol de mort ! s'écria Marc.

Non pas harry potter, mais jérome et mohammed ensemble furieux entamèrent le débat grotesque sur la vie du petit grégory.

Vidé de son sac, les morceaux de chair putride leur sautaient à la gorge et aux narines.

Une véritable honte pour le marécage, ce petit Grégory. Il ose souiller de son sac en plastique mou et raz le marécage putride ? Mangé par les crocodiles et sucé par les verrues et les limaces et les sensues ?

La vie s'achève comme ça dit Jérôme. Pas d'accord, dirent Verlaine, Groggy et Mohammed. Je suis à bout de nerfs et d'idées.

Une seule cuillère suffit.

Dans l'instant suivant, un silence déchirant souffla sur la salle de réunion.Plouf.

Le petit Grégory prit  ses jambes à son cou et s'immergea dans les marais, ses pieds, puis sa tête toute entière.

Ainsi va le cycle de la vie du petit Grégory, dont l'adaptation en film à l'instar du petit Nicolas ne devrait tarder.

Genèse:davidstr(477) ->dibp(480) ->manu(481)
Plouf
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

Participation de davidstr (483)

 

 

 

Comment en arrive t-on à négliger de s'oublier sur les chemins en pente ?

qui a éteint le sourire de ton regard ?

Je connaissais un homme qui disait à la cantonade : il faut s'oublier beaucoup pour se souvenir souvent

Et quand tes yeux se plissent je sais que tu souris, je l'entends à ta voix

Veux tu que je te dise (ô Marquise copyrighté J. B.)

Y a des soirs je m'enlise à te dire que je t'aime

Et tu penses il me barbe à la papa celui là

Je lui en fouterai des marquises

Y en a une qui nous dit la crise, est là mais y aura de la croissance en 2009

Heureusement tu es là pour me rappeler l'heure du déjeuner d'affaires au placard que j'ai raté

Coup de balais, faudra que je pense à prendre des billets pour le rire aux éclats

Genèse:davidstr(477) ->Pola.k(479) ->davidstr(483)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 4 | -

Participation de davidstr (485)

 

 

 

Comment en arrive t-on à négliger de s'oublier sur les chemins en pente ?

qui a éteint le sourire de ton regard ?

Je connaissais un homme qui disait à la cantonade : il faut s'oublier beaucoup pour se souvenir souvent

Et quand tes yeux se plissent je sais que tu souris, je l'entends à ta voix

Veux tu que je te dise (ô Marquise copyrighté J. B.)

Y a des soirs je m'enlise à te dire que je t'aime

Et tu penses il me barbe à la papa celui là

Je lui en fouterai des marquises

Y en a une qui nous dit la crise, est là mais y aura de la croissance en 2009

Heureusement tu es là pour me rappeler l'heure du déjeuner d'affaires au placard que j'ai raté

Coup de balais, faudra que je pense à prendre des billets pour le rire aux éclats

 

 

 

Et puis voilà cette soirée solitaire au milieu de ma vie, elle est la bien venue pour me faire comprendre : je doigt de feu m'occuper de moi

au nom cet espoir que j'ai mis sur ma tête à prix pour un dollar que j'ai emprunté la fleur au fusil mais que je devrai rendre à la vie à la mort

Et puis voilà : le programme est bien là

01 créer l'esprit qui nous répondrait

02 lui apprendre à parler

03 Et les mathématiques

04 En guise d'émotions

05 des cycles génétiques

Et surtout

Donner à l'homme son égo

Comme à Dieu notre image en sang

Genèse:davidstr(477) ->Pola.k(479) ->davidstr(483) ->davidstr(485)
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 5 | -

Participation de davidstr (486)

 

 

 

Comment en arrive t-on à négliger de s'oublier sur les chemins en pente ?

qui a éteint le sourire de ton regard ?

Je connaissais un homme qui disait à la cantonade : il faut s'oublier beaucoup pour se souvenir souvent

Et quand tes yeux se plissent je sais que tu souris, je l'entends à ta voix

Veux tu que je te dise (ô Marquise copyrighté J. B.)

Y a des soirs je m'enlise à te dire que je t'aime

Et tu penses il me barbe à la papa celui là

Je lui en fouterai des marquises

Y en a une qui nous dit la crise, est là mais y aura de la croissance en 2009

Heureusement tu es là pour me rappeler l'heure du déjeuner d'affaires au placard que j'ai raté

Coup de balais, faudra que je pense à prendre des billets pour le rire aux éclats

 

 

 

Et puis voilà cette soirée solitaire au milieu de ma vie, elle est la bien venue pour me faire comprendre : je doigt de feu m'occuper de moi

au nom cet espoir que j'ai mis sur ma tête à prix pour un dollar que j'ai emprunté la fleur au fusil mais que je devrai rendre à la vie à la mort

Et puis voilà : le programme est bien là

01 créer l'esprit qui nous répondrait

02 lui apprendre à parler

03 Et les mathématiques

04 En guise d'émotions

05 des cycles génétiques

Et surtout

Donner à l'homme son égo

Comme à Dieu notre image en sang

 

 

Je me demande : suis-je uniquement dans le refus, dans la négation, dans une réaction au monde ou suis-je comme un objet est formé d’une manière et pas d’une autre ?

Je veux dire, ma pensée m’a amené là où je suis : à la renier. C’était sans doute inéluctable. La pensée est comme un serpent qui se mord la queue, elle ne peut se penser

elle même.

Non je ne nie pas que je pense, je ne refuse pas de penser mais je crois, plus fort que la pensée, le hasard que des suites de lehmer et autres ne font qu’approcher.

Car seul le hasard est créateur, seul le hasard est le temps qui passe. La pensée fige l’instant, le sclérose.

Voilà mon raisonnement et je ne l’ai pas inventé, d’autres avant moi l’ont déjà découvert. Il est évident pour celui qui l’accepte

Et une fois accepté, personne ne peut vous faire quitter le chemin où il vous a emmené.

 

Genèse:davidstr(477) ->Pola.k(479) ->davidstr(483) ->davidstr(485) ->davidstr(486)
Propagande
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

RETOUR A L'INDEX DES ORGIES

*/ ?>