bandeau_mcp.gif '; } ?>
function clignotement(){ if (document.getElementById("MonElement").style.display=="block") document.getElementById("MonElement").style.display="none"; else document.getElementById("MonElement").style.display="block"; } // mise en place de l appel r�gulier de la fonction toutes les 0.5 secondes setInterval("clignotement()", 700); */ //$testbandeau = isset($_GET['test']) ? $_GET['test'] : '0'; //if($testbandeau=='bandeau') // /* */ /* */ echo '

'; // else // echo '

LA NOUVELLE CANTINE OUVRE SES PORTES: DESSERTS A VOLONTE

'; ?>
mon père ce héros
davidstr (3)


Davère-aistéire
manu (2)


contexte : L'étreinte.
manu (1)


Psychose
Maya de Luna (12)


Assumer
dibp (5)


Vendez vous... vous êtes cernés.
manu (16)


A la limite
davidstr (2)


La vie inversée de John
maniaxmemori (5)


Anti-manuel du petit terroriste.
manu (1)


Rituel expiatoire compulsif
manu (2)


Exercise à contraintes
davidstr (6)


Chroniques d'une liberté conditionnelle
manu (1)


A mort à mort
manu (8)


au fil de mes mots
davidstr (2)


Le ministère de la salubrité lubrique
manu (4)


les mots là
davidstr (2)


The Dead Poney
dibp (2)


Lettre d'amour empreinte de lyrisme et de poésie.
manu (7)


Ecrire des choses incompréhenssibles
davidstr (8)


Dictons impopulaires (inventés ou non)
manu (1)


Et ta mère
manu (3)


le monde du travail
manu (9)


Docu animalier : La vie du DOPI
jackf (3)


HAM-G-DALAEM
(2)


Engager moi
davidstr (1)


T'as vu qui je suis
davidstr (14)


Initials
davidstr (6)


J'écrirais
davidstr (2)


Métamorphose
dibp (3)


cadavre(s) exquis (Mon Cadavre Participatif)
manu (1)


Vos gazons seront nets et propres
Pola.k (10)


PressePipole
jackf (11)


Le croqueur
davidstr (1)


Par la force des choses
davidstr (4)


Alexandrins ONLY
manu (3)


Le parloir.
manu (3)



davidstr (1)


pas très loin
davidstr (3)


Banlieue.
manu (4)


Et de droite vous êtes
davidstr (1)


Quelques mots en vrac
davidstr (3)


Maternité
Brain Damage (11)


Kiev. 1979
manu (5)


Les globules
davidstr (2)


Lorsque les stylos.
manu (3)


les ogm
davidstr (1)


Le monolithe
davidstr (5)


Poupées gigognes
davidstr (1)


Sans nom
manu (4)


Le rêve
davidstr (3)


Livre blanc contre les entraves aux spectacles amateurs
Siegfried Gautier (1)


Bouddha au frigo.
manu (2)


Carte post-hâle
manu (4)


Pas de surprise
tourbillons73 (1)


Le Bestiaire MCP
Pola.k (6)


Sans nom
jackf (11)


histoire de la philosophie en 5 minutes au café ce matin
danah (4)


la philosophie de Plotin en 5 minutes en attendant un pote
danah (3)


une tite chanson pour thierry
Pola.k (4)


A la recherche de pouyou...
aisyk (4)


OufMag : Créer .... en 10 leçons.
DomNukem (1)


Bordélique
francois35420 (5)


Slip des bois
Alexis (1)


Jadis le
MataJanka (21)


Mireille Dumoins speakerine chez Ma Compil Plaisante
jackf (5)


Ma ville
Spleen (5)


un jour
tbls (7)


Sans nom
manu (1)


Demain j'arrête.
manu (3)


#include <iostream.h>
manu (8)


Sans nom
MataJanka (2)


Trop rêvé
Maya de Luna (3)


sam
bibifricotin (2)


Naissance.2
lonah (1)


Ces jours de peine
Maya de Luna (3)


My secret garden is already a big mess (yes indeed)
Pola.k (1)


AIDE

Dernières participations

mon père ce héros

Orgie proposée par: davidstr (545)

Sur le thème : mon père ce héros

Mon père ce salop cassait toute les ambiances

Mon père ce salop gueulait sans arrêt

Mon père ce salop buvait deux litres d'alcool sinon plus par jour

Mon père ce salop passait pour quelqu'un de bien

Mon père ce salop a pourri ma vie

ça fait du bien de le dire même si ça résoud rien

Mon père ce salop n'a qu'à pourrir et brûler en Enfer

On peut fait aussi, ma mre cette putain....
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 2 | -

Participation de davidstr (546)

En vers et contre lui

Le cœur battait encore quand j’ai ouvert mon corps
Alors dans cet élan que seul les gens du nord
J’ai laissé dans mon cœur comme une cicatrice
Un parfum des délices un peu de sa malice

Oui j’ai connu ce père qui croquait un à un
Tous les fils de sa terre et n’en laissa aucun
Sans aucune blessure qui vienne au souvenir
Fidèle perversion du bourreau du satyre

Aujourd’hui je le sais j’ai connu la morsure
Le venin de ce père qui de peur d’exister
Tua tous ses enfants oui car en vérité
Je suis le rescapé d’une horrible torture

Car oui aujourd’hui je le sais pour toujours
Cet amour que j’avais tout dans mon cœur d’enfant
J’en étais la victime et aveuglé d’amour
Le poison dans mon corps allait se distillant

Distillant chaque jour de fausses vérités
Mon père est une horreur et je le crie ce soir
Et peut-il donc m’entendre et pleurer outre-tombe
Car mon amour est mort me voilà libéré

Genèse:davidstr(545) ->davidstr(546)
Et surtout pour moi
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

- | RANG 3 | -

Participation de davidstr (547)

Il est des phrases simples comme "pardonner pour connaître le paix" qui sont pour les victimes les actes les plus difficiles. Comment pardonner quand la colère est encore en vous et crée cette tension guerrière incessante.

Pardonner : est ce si difficile d'effacer des années de souffrance ? est ce laisser tranquille, un mort dont les forfaits ne peuvent être juger ? Par vous...? La victime a souffert et souffre encore car elle croit que si sa souffrance cesse l'autre restera sans être jugé. Mais l'autre de toute manière ne peut être jugé par la victime.

Le pardon n'a-t-il donc rien à voir avec le jugement. Mais à un renoncement à la colère, à la guerre. Comme déposer les armes.

Quand la guerre de l'autre que vous avez subit n'existe plus, votre guerre n'a plus lieu d'être. Rien ne pourra l'atteindre jamais

Est-ce cela le pardon ?
Genèse:davidstr(545) ->davidstr(546) ->davidstr(547)
Et si la colre tait mauvaise conseillre et si le pardon tait la solution
Participations suspendues Réactions (0): VOIR/REAGIR

RETOUR A L'INDEX DES ORGIES

*/ ?>